La revue Viandes et produits carnés

La revue française de la recherche en viandes et produits carnés  ISSN  2555-8560

flickrfacebooktwitterdiggstumbleuponfeed

 lES DERNIERS ARTICLES PARUS

 
 

Spécificités des indicateurs de conscience et d’inconscience selon les méthodes d’abattage

 

Abattage avec et sans étourdissement : évaluation pratique de l’inconscience (partie 2). 
 
elevage agroecologie
 
L’utilisation et l’interprétation des indicateurs de conscience et d’inconscience diffèrent selon les méthodes d’abattage et le moment où l’indicateur est contrôlé (juste après l’étourdissement ou pendant la saignée par exemple). Ces spécificités sont abordées ici, pour les espèces bovine, porcine et ovine, selon la méthode utilisée, en nous appuyant sur nos connaissances des fonctions cérébrales pertinentes. Des lacunes dans les connaissances scientifiques sont également explicitées.
 
 
INTRODUCTION

Dans un précédent article, nous avons décrit que, selon la technique d’étourdissement, différents événements neurobiologiques sous-tendent les perturbations du fonctionnement du cerveau qui entraîne la perte de la conscience (Terlouw et al., 2021). L’étourdissement mécanique provoque dans une succession quasi-instantanée, une onde de choc, une destruction au moins partielle du système réticulaire activateur ascendant, et des hémorragies.

Lire la suite...

Particularités neurobiologiques et physiologiques des différentes techniques d’abattage

 

Abattage avec et sans étourdissement : conscience et induction de l’inconscience (partie 1). 
 
elevage agroecologie
 
Nos connaissances scientifiques grandissantes permettent d’affiner notre compréhension des méthodes d’abattage. Chaque espèce et chaque technique d’étourdissement ou de mise à mort par la saignée a des spécificités du point de vue neurobiologique et physiologique. Ces spécificités sont abordées dans le présent article, ainsi que certains aspects pratiques et techniques qui peuvent interférer dans le processus de perte de conscience.
 
 
INTRODUCTION

En France, on abat environ 4,6 millions de bovins, 23 millions de cochons, 4 millions de moutons par an dans environ 247 abattoirs. Les règles de mise à mort sont harmonisées au niveau européen par le Règlement CE n°1099/2009 du 24 septembre 2009. Ce dernier confie aux exploitants d'abattoir la responsabilité de prendre toutes les mesures nécessaires afin d'assurer la protection des animaux dans leur établissement.

Lire la suite...

La blockchain dans le secteur élevage-viande

 

Amélioration de la confiance du consommateur vis-à-vis des produits carnés issus de la filière bovine grâce à un système blockchain décentralisé. 
 
elevage agroecologie
 
Ce travail a pour but d’analyser par quel moyen la technologie blockchain peut répondre aux problématiques de confiance du consommateur vis-à-vis des produits carnés issus de la filière bovine.
 
 
INTRODUCTION

À notre époque où les mentalités et les habitudes de consommation évoluent, la qualité des produits et la transparence en termes de traçabilité deviennent indispensables. En effet, d'après une étude Crédoc, la consommation de viande a baissé de 12% en 10 ans en France (Tavoularis et Sauvage, 2018). Les causes sont multiples, dont des préoccupations de santé, et économiques. Or, selon une étude OpinionWay pour Alkemics, 44% des Français jugent les informations des produits alimentaires peu fiables et plus d'un Français sur deux a déjà renoncé à un achat à cause du manque d'information sur un produit alimentaire (DLC, provenance, et composition du produit). D'ailleurs, cette même étude affirme qu'un Français sur deux est sceptique concernant les allégations nutritionnelles et du respect du bien-être animal (Opinion Way - Alkemics, 2019). Donc la relation de confiance est mise à mal entre scandales et méfiance du consommateur, dont les exigences évoluent.

Lire la suite...

Décongélation de la viande cameline

 

Effet de la méthode de décongélation sur la qualité de la viande de dromadaire décongelée par rapport à la viande fraîche. 
 
elevage agroecologie
 
Cet article souligne l’importance de la consommation de la viande du dromadaire par la population des régions arides tunisiennes et précise les conséquences de la méthode de décongélation sur sa qualité.
 
 
I. INTRODUCTION

La production de viande connaît une grande variabilité en raison notamment des caractéristiques géo-climatiques régionales et des caractéristiques socio-économiques des éleveurs. En Tunisie, par exemple, ce secteur repose d’une part sur des élevages bovins et des élevages de volailles généralement situés au nord, d’autre part sur des élevages ovins et caprins au centre du pays, et enfin sur des élevages caprins et camelins au sud. Dans la vie quotidienne des Tunisiens, la viande occupe une place centrale de leur alimentation, entrant dans la préparation de multiples recettes des plus traditionnelles aux plus actuelles. Elle est liée à des moments de plaisir et de fête, en famille ou entre amis.

Lire la suite...

Lecture d’actualité : Agriculture, élevage et Anthropocène

 

Refonder l’agriculture à l’heure de l’Anthropocène, époque de l'histoire de la Terre qui a débutée depuis que les activités humaines ont une incidence globale significative sur l'écosystème terrestre. 
 
elevage agroecologie
 
Cet article présente la thèse et le contenu de l’ouvrage "Refonder l’agriculture à l’heure de l’Anthropocène" paru en octobre 2020 aux Editions Le Bord de l’Eau.
 
 
INTRODUCTION : Les fragilités croissantes de nos systèmes alimentaires

Les analyses et les projections sur les évolutions du climat se font de plus en plus précises et une évidence s’impose : nous sommes entrés dans une nouvelle période caractérisée par une transformation irréversible des conditions de vie sur Terre (Bonneuil & Fressoz, 2016; Crutzen, 2002). Une nouvelle nature est en train d’émerger et elle est de moins en moins favorable à l’espèce humaine (Latour, 2017). Cela se traduit en particulier par un durcissement des conditions de production de notre alimentation à travers l’activité agricole et l’élevage (Willett et al., 2019). Dans ce contexte, la question de savoir comment nous allons manger demain et qui produira notre nourriture est entièrement ouverte.

Lire la suite...


qrcode vpc

Pour Accéder au site V&PC depuis votre smartphone,
veuillez scanner ce flashcode.


Mentions légales

Politique de confidentialité

Contacter VPC

  • Adresse :    ADIV - 10, Rue Jacqueline Auriol
    ZAC du Parc Industriel des Gravanches
    63039 CLERMONT-FERRAND cedex 2