La revue Viandes et produits carnés

La revue française de la recherche en viandes et produits carnés  ISSN  2555-8560

flickrfacebooktwitterdiggstumbleuponfeed

 BIEN-ETRE ANIMAL

 
 

Les débats de société sur l’élevage dans cinq pays européens

| Résumé de l'article | Article au format livre flash | Article au format pdf | Abstract |

Dans le nord de l’Europe, les labels et démarches de filières ainsi que les orientations données par les pouvoirs publics et la recherche conduisent à des changements de pratiques d’élevage

L’élevage est l’objet de controverses nombreuses et croissantes, en particulier sur le bien-être animal. Dans les pays du nord de l’Europe, où ces débats de société sont plus vifs comparativement aux pays du sud, de nouvelles normes professionnelles (cahiers des charges, labels) et réglementaires font évoluer les pratiques d’élevage. Pour l’instant volontaire, cette segmentation s’inscrit dans un mouvement plus général, à l’échelle européenne, en faveur d’un étiquetage obligatoire, comme pour les œufs, de la viande et du lait.

controverses elevage ue 340

INTRODUCTION

Alors que la contestation des modes d’élevage s’amplifie, un recensement et une analyse des controverses sur l’élevage ont été réalisés en France en 2013 (Delanoue et Roguet, 2015). Un travail similaire a été réalisé en 2015 dans cinq pays de l’Union européenne (Allemagne, Danemark, Pays-Bas, Espagne, Italie) afin d’observer si les débats diffèrent entre Etats et d’appréhender leur impact sur l’évolution des modes d’élevage et la segmentation des marchés (Roguet et al., 2016). L’étude s’est appuyée sur une large recherche bibliographique et une trentaine d’entretiens avec des acteurs des filières d’élevage, de la recherche et des associations de ces pays. La première partie de l’article expose les thèmes de débats sur l’élevage dans les cinq pays étudiés. La seconde présente les normes publiques et professionnelles instaurées pour rapprocher élevage et société. La conclusion tire les enseignements de cette comparaison européenne pour les filières animales françaises.

Lire la suite...

Evolution des représentations de l’animal, fondements juridiques et règles de protection animale

Résumé de l'article | Article au format livre flash | Article au format pdf | Abstract |

La protection animale en France : de l’émergence d’un statut juridique à l’élaboration et la mise en œuvre d’une règlementation

Le CIV - Viande, Sciences et Société - a publié en juillet 2015 un Cahier intitulé "Le bien-être et la protection des animaux, de l’élevage à l’abattoir – Fondements et mise en œuvre de la règlementation". Cet article en présente une synthèse.

Pages de CIV2-VF

INTRODUCTION

Le bien-être et la protection des animaux d’élevage sont aujourd’hui une préoccupation majeure des professionnels des filières de production animale et des citoyens. Cet article propose de comprendre de quelle façon la question de la protection animale a émergé en Europe et a fortiori en France, et comment, au cours du temps, la législation a codifié et institutionnalisé les relations entre l’Homme et l’animal. Elle leur a donné une formulation juridique, à travers l’acquisition d’un statut, d’une part, et la mise en place d’un encadrement règlementaire - de l’élevage à l’abattage, d’autre part.

Lire la suite...

L’évaluation de l’état d’inconscience en abattoir

| Résumé de l'article | Article au format livre flash | Article au format pdf | Abstract |

La conscience, l’inconscience et la mort dans le contexte de l’abattage
Partie II. Méthodes d’évaluation

Les indicateurs de conscience et d’inconscience utilisables en abattoir évaluent différents aspects de l’état de fonctionnement du cerveau, mais seulement indirectement. Cette revue présente des considérations sur leurs bases neurologiques, leur utilisation et leur interprétation.

dinde

INTRODUCTION

Notre premier article a présenté l’état actuel de nos connaissances scientifiques sur le fonctionnement cérébral dans le cadre de la perte de conscience et de l’installation de la mort (Terlouw et al., 2015). La perte de conscience est la conséquence d’un dysfonctionnement plus ou moins durable de certaines structures cérébrales : la formation réticulée, le système réticulo-activateur ascendant ou les hémisphères cérébraux de manière globale. La mort d’un individu est définie en termes de mort cérébrale. Ceci implique l’arrêt irréversible des structures cérébrales en charge des fonctions vitales comme la respiration et la régulation thermique et cardiovasculaire qui se trouvent dans le tronc cérébral (Laureys, 2005b). Cette deuxième synthèse a pour but de contribuer à la réflexion sur l’utilisation et l’interprétation des indicateurs de conscience et d’inconscience. La difficulté de l’évaluation de la mort cérébrale dans le contexte de l’abattage est également adressée. La synthèse concerne les espèces bouchères principales consommées en France et en Europe, à l’exception des poissons, consommées en France et en Europe.

Lire la suite...


qrcode vpc

Pour Accéder au site V&PC depuis votre smartphone,
veuillez scanner ce flashcode.


Mentions légales

Politique de confidentialité

Contacter VPC

  • Adresse :    ADIV - 10, Rue Jacqueline Auriol
    ZAC du Parc Industriel des Gravanches
    63039 CLERMONT-FERRAND cedex 2