La revue Viandes et produits carnés

La revue française de la recherche en viandes et produits carnés  ISSN  2555-8560

flickrfacebooktwitterdiggstumbleuponfeed

 lES DERNIERS ARTICLES PARUS

 
 

La filière porcine française, une compétitivité à reconquérir

La filière porcine française, face à de nombreux défis et à une compétitivité accrue de ses principaux concurrents européens

Troisième producteur de porc de l’Union européenne, forte de ses productions charcutières diversifiées et de qualité, la filière porcine française est pourtant à la peine depuis quelques années. La production et la consommation baissent. Les importations restent conséquentes et, surtout, la balance commerciale devient de plus en plus négative, avec des achats extérieurs à contenu élevé en valeur ajoutée. Malgré de bonnes performances, les élevages ne peuvent investir suffisamment, ce qui menace l’avenir. L’abattage-découpe, qui n’a pas été modernisé à la hauteur de ses principaux concurrents, n’a aucune rentabilité. L’industrie charcutière voit la sienne très entamée par la hausse des prix de sa matière première. La compétitivité et la capacité d’innovation de la filière porcine sont sensiblement entamées.

Les filières viande face à leurs défis : quelle vision pour demain ?

Les filières viande face à leurs défis : quelles visions pour un développement durable du secteur de l’élevage ?

Le développement durable des filières viande pose trois défis majeurs à l’échelle mondiale: la santé (animale et humaine), l’équité et l’environnement. La hausse de la demande en produits carnés et le développement du secteur de l’élevage ont des conséquences souvent négatives en termes d’appauvrissement ou de détérioration des ressources naturelles, de santé animale, de santé publique, de structure de la production et d’accès aux marchés. Dans le même temps, les aménités des activités d’élevage doivent être renforcées et prises en compte par les politiques publiques. Nous proposons 5 principes qui permettront au secteur de relever ces défis : efficience dans l’utilisation des ressources, conservation des ressources naturelles, protection des moyens de subsistance des producteurs, résilience des communautés et des écosystèmes et gouvernance des initiatives privées et publiques.

Filière volailles de chair : Analyse des voies de progrès en agriculture conventionnelle

Synthèse du Volume 4 de l’étude « Vers des agricultures à hautes performances »

Le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP) a demandé à l’INRA, dans le cadre d’un appel d’offre, d’analyser les possibilités d’évolution des pratiques et des systèmes agricoles français vers des systèmes de production plus durables, conciliant performances productives, économiques, environnementales et sociales. La démarche adoptée pour conduire cette étude a consisté, en premier lieu, à qualifier ce qu’il convient d’entendre par « agricultures multi-performantes ». A cette fin, les impacts de plus de 200 pratiques agricoles élémentaires ont été qualifiés à l’aune de 35 indicateurs portant sur 5 classes de performances : la production, l’économie, la consommation de ressources naturelles, la protection de l’environnement et les performances sociales. Dans un second temps, les impacts de combinaisons de pratiques sur ces cinq classes de performances ont été analysés via la construction d’un outil d’aide à la conception de systèmes de production agricole. Concomitamment et de façon complémentaire, 8 filières ou groupes de filière ont été analysés : grandes cultures annuelles (céréales, oléo-protéagineux et betterave) ; fruits, légumes et pomme de terre de consommation ; vigne et produits de la vigne ; porcins ; volailles ; bovins et ovins allaitants ; bovins, ovins et caprins laitiers ; équins. Ce travail, réalisé par les Groupes Filières de l’INRA, a été conduit selon une même grille d’analyse, à savoir : la description du contexte propre à chaque filière, la mise en évidence des forces et faiblesses, l’identification des verrous à la multi-performance de la filière et des freins à lever à cette fin, à court, moyen et long termes. Ces freins et leviers concernent non seulement le maillon de l’exploitation agricole mais aussi l’ensemble de la filière, les politiques publiques, le conseil, etc. Les principales voies de recherche à développer pour chaque filière y sont également exposées. Cet article présente la synthèse du travail effectué sur la filière volailles de chair.

Filière porcine : Analyse des voies de progrès en agriculture conventionnelle

Synthèse du Volume 4 de l’étude « Vers des agricultures à hautes performances »

Le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP) a demandé à l’INRA, dans le cadre d’un appel d’offre, d’analyser les possibilités d’évolution des pratiques et des systèmes agricoles français vers des systèmes de production plus durables, conciliant performances productives, économiques, environnementales et sociales. La démarche adoptée pour conduire cette étude a consisté, en premier lieu, à qualifier ce qu’il convient d’entendre par « agricultures multi-performantes ». A cette fin, les impacts de plus de 200 pratiques agricoles élémentaires ont été qualifiés à l’aune de 35 indicateurs portant sur 5 classes de performances : la production, l’économie, la consommation de ressources naturelles, la protection de l’environnement et les performances sociales. Dans un second temps, les impacts de combinaisons de pratiques sur ces cinq classes de performances ont été analysés via la construction d’un outil d’aide à la conception de systèmes de production agricole. Concomitamment et de façon complémentaire, 8 filières ou groupes de filière ont été analysés : grandes cultures annuelles (céréales, oléo-protéagineux et betterave) ; fruits, légumes et pomme de terre de consommation ; vigne et produits de la vigne ; porcins ; volailles ; bovins et ovins allaitants ; bovins, ovins et caprins laitiers ; équins. Ce travail, réalisé par les Groupes Filières de l’INRA, a été conduit selon une même grille d’analyse, à savoir : la description du contexte propre à chaque filière, la mise en évidence des forces et faiblesses, l’identification des verrous à la multi-performance de la filière et des freins à lever à cette fin, à court, moyen et long termes. Ces freins et leviers concernent non seulement le maillon de l’exploitation agricole mais aussi l’ensemble de la filière, les politiques publiques, le conseil, etc. Les principales voies de recherche à développer pour chaque filière y sont également exposées. Cet article présente la synthèse du travail effectué sur la filière porcine.

Filières allaitantes : Analyse des voies de progrès en agriculture conventionnelle

Synthèse du Volume 4 de l’étude « Vers des agricultures à hautes performances »

Le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP) a demandé à l’INRA, dans le cadre d’un appel d’offre, d’analyser les possibilités d’évolution des pratiques et des systèmes agricoles français vers des systèmes de production plus durables, conciliant performances productives, économiques, environnementales et sociales. La démarche adoptée pour conduire cette étude a consisté, en premier lieu, à qualifier ce qu’il convient d’entendre par « agricultures multi-performantes ». A cette fin, les impacts de plus de 200 pratiques agricoles élémentaires ont été qualifiés à l’aune de 35 indicateurs portant sur 5 classes de performances : la production, l’économie, la consommation de ressources naturelles, la protection de l’environnement et les performances sociales. Dans un second temps, les impacts de combinaisons de pratiques sur ces cinq classes de performances ont été analysés via la construction d’un outil d’aide à la conception de systèmes de production agricole. Concomitamment et de façon complémentaire, 8 filières ou groupes de filière ont été analysés : grandes cultures annuelles (céréales, oléo-protéagineux et betterave) ; fruits, légumes et pomme de terre de consommation ; vigne et produits de la vigne ; porcins ; volailles ; bovins et ovins allaitants ; bovins, ovins et caprins laitiers ; équins. Ce travail, réalisé par les Groupes Filières de l’INRA, a été conduit selon une même grille d’analyse, à savoir : la description du contexte propre à chaque filière, la mise en évidence des forces et faiblesses, l’identification des verrous à la multi-performance de la filière et des freins à lever à cette fin, à court, moyen et long termes. Ces freins et leviers concernent non seulement le maillon de l’exploitation agricole mais aussi l’ensemble de la filière, les politiques publiques, le conseil, etc. Les principales voies de recherche à développer pour chaque filière y sont également exposées. Cet article présente la synthèse du travail effectué sur les filières bovine et ovine allaitantes.


qrcode vpc

Pour Accéder au site V&PC depuis votre smartphone,
veuillez scanner ce flashcode.


Contacter VPC

  • Adresse :    ADIV - 10, Rue Jacqueline Auriol
    ZAC du Parc Industriel des Gravanches
    63039 CLERMONT-FERRAND cedex 2
  • Tél. : +33(0) 4.73.98.53.80
  • Fax : +33(0) 4.73.98.53.85
  • E-mail : contact
  • Site internet :www.adiv.fr