La revue Viandes et produits carnés

La revue française de la recherche en viandes et produits carnés  ISSN  2555-8560

flickrfacebooktwitterdiggstumbleuponfeed

 lES DERNIERS ARTICLES PARUS

 
 

Compte-rendu du Workshop international sur les normes et les marchés de la viande

Workshop de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Europe sur les marchés durables de la viande de ruminants, le commerce transfrontalier et la qualité sensorielle de la viande ovine et bovine

Le Teagasc (institut irlandais de recherche-développement en agriculture) a organisé un workshop de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Europe (CEE-ONU) sur la qualité sensorielle de la viande et la classification des carcasses ovines et bovines pour une meilleure satisfaction des consommateurs et la diffusion des normes de la CEE-ONU. Le workshop a également été soutenu par le “Meat Livestock Australia” (MLA). Par ailleurs et en parallèle, une formation a été organisée pour les participants intéressés par les marchés de la viande, la qualité de la production et les normes (de la CEE-ONU notamment) pour le commerce international. Ce workshop a eu lieu avant le 63ème Congrès International de la Science et de la Technologie des Viandes (ICoMST) et est, en partie, la continuité de workshops comparables préalablement organisés en Corée du Sud et en France à l’occasion des 56ème et 61ème ICoMST respectivement. Ce workshop a rassemblé 118 experts du secteur public ou du secteur privé (chercheurs, professionnels de la viande, etc) intéressés par le classement de la viande bovine et ovine selon son niveau de qualité. Les présentations des orateurs invités sont disponibles sur le site http://www.unece.org/index.php?id=45629. Les objectifs de ce workshop étaient de faciliter les collaborations internationales à venir sur l’évaluation de la qualité sensorielle et les initiatives professionnelles permettant le classement des carcasses afin de satisfaire les consommateurs de viande bovine et ovine. Ce workshop avait aussi pour objectif de faciliter le développement des marchés durables et l’intégration des pays d’Asie centrale ou des Balkans dans le marché mondial.

Faiblesses exogènes de la compétitivité de la filière viande bovine algérienne

Analyse des contraintes pesant sur la compétitivité de la filière viande bovine en Algérie

Les atouts de compétitivité dont dispose la filière viande bovine en Algérie paraissent réduits compte tenu des contraintes qui pèsent sur sa capacité concurrentielle. En outre, l'environnement économique, les facteurs sociaux, les facteurs territoriaux, l’organisation et l'articulation des différents maillons de la filière demeurent peu favorables. Il est admis globalement que la capacité des acteurs de la filière à faire face à la libéralisation des échanges est étroitement liée aux soutiens de l’Etat. Cet article propose d’analyser les facteurs exogènes qui pèsent sur la compétitivité de la filière viande bovine algérienne.

Compte-rendu du second congrès intitulé "Qualité durable de la viande bovine en Europe"

Compte-rendu du second congrès de Février 2017 intitulé "Qualité durable de la viande bovine en Europe" qui s’adressait à la fois à des scientifiques et des professionnels

Le "Agri-Food and Biosciences Institute (AFBI)" a récemment organisé un workshop européen à Milan pour discuter des principaux défis auxquels la filière viande bovine est confrontée, avec plus de 80 personnes issues de la communauté scientifique ou de la filière au niveau européen. La réunion a été organisée par l'AFBI avec l'Université de Milan et financée par le "UK Science and Innovation Network". L'objectif global de la réunion était de renforcer les liens et les échanges de connaissances entre les scientifiques et les professionnels de la filière à travers l'Europe sur les principaux défis auxquels est confrontée la filière viande bovine. Quatre sessions avec des courtes conférences ont porté sur quatre sujets importants concernant la viande bovine (nutrition humaine, qualité sensorielle, environnement et bien-être animal, valeur ajoutée le long de la filière) tandis que deux ateliers ont permis aux participants de discuter des questions soulevées et de faire part de leurs commentaires. Les conférenciers issus de la communauté scientifique ou de la filière de différents pays d'Europe, des États-Unis, de Chine et d'Australie ont abordé un large éventail de sujets. Cet article présente un résumé de ces présentations et des résultats des ateliers.

Etude prospective des filières viande de ruminants du Massif central à l’horizon 2050

5 scénarios pour anticiper et s’adapter

Cette étude prospective décrit cinq scénarios contrastés des futurs possibles des filières viande de ruminants du Massif central à l’horizon 2050 pour que les acteurs s’y adaptent et les anticipent. Elle fait écho aux questionnements récurrents actuels, face aux risques perçus de baisse de la consommation individuelle de viande, du réchauffement climatique, de la pyramide des âges des éleveurs, et de la part importante des aides dans le revenu liée en partie au prix de vente des produits qui ne couvre plus les charges depuis 1995.
Les cinq scénarios ont été construits dans une démarche de recherche participative et avec l’aide des porteurs d’enjeux du massif. Chacun illustre des logiques cohérentes de fonctionnement et des utilisations du territoire très différentes. Leurs conséquences sur des indicateurs de production, d’emplois, de bilan environnemental ont été quantifiés par une démarche originale alliant expertise, analyse bibliographique et modélisation. La gestion adaptée et raisonnée des prairies et la garantie de la qualité des produits viande sont des points sensibles incontournables dans tous les scénarios. L’analyse transversale de ces résultats contrastés montre également que des opportunités peuvent se révéler pour l’avenir et que de nouveaux collectifs d’acteurs peuvent les faire émerger, s’ils se constituent et fonctionnent.

Lecture d’actualité - « Scandales » à répétition et déconsommation de viande

Le comportement à l’égard de la viande impacté notamment par les scandales et les crises alimentaires

Une étude d’opinion menée par l’Institut Harris interactive en octobre 2016 montre des consommateurs particulièrement sensibles aux questions liées à la qualité et à l’éthique de leur alimentation. Les personnes interrogées indiquent notamment avoir changé de comportement à l’égard de la viande, un tiers des personnes interrogées déclarant consommer moins souvent de viande qu’il y a deux ans et 15% ayant recours à un régime modifié, dont la plupart avec sans ou peu de viande.


qrcode vpc

Pour Accéder au site V&PC depuis votre smartphone,
veuillez scanner ce flashcode.


Mentions légales

Politique de confidentialité

Contacter VPC

  • Adresse :    ADIV - 10, Rue Jacqueline Auriol
    ZAC du Parc Industriel des Gravanches
    63039 CLERMONT-FERRAND cedex 2