Marché international du porc

Avantages et handicaps comparatifs des filières porcines françaises et européennes sur leurs concurrents

Le déficit de compétitivité de la filière porcine française porte essentiellement sur le maillon de l’abattage-découpe, la France affichant au  niveau de l’élevage le coût de revient total le plus faible en élevage parmi les 5 principaux producteurs de porcs européens. Les facteurs  en cause sont multiples : effet de taille, investissements moindres, coût de la main d’œuvre, nature des relations entre les industriels de la transformation et les distributeurs. D’autres facteurs pourraient cependant remettre en cause les équilibres actuels en matière de compétitivité : la montée de la pression environnementale chez les pays producteurs européens concurrents de la filière porcine française ou encore la libéralisation des relations commerciales avec les pays tiers.